Le retour du Tramway

Tramway : l’histoire se répète

Autrefois, une ligne de tramway à traction hippomobile existait déjà face à l’Hôpital Général (appellation de l’hôpital de 1675 à 1995).

Initialement tractée par des chevaux, cette ligne desservait l’hôpital et fut électrifiée par câble aérien en 1903. Il s’agissait de la ligne 2 allant du faubourg Madeleine au faubourg Saint-Vincent via la rue des Carmes et la place du Martroi.

Une station existait face à la Fondation Payen et les passagers pouvaient se diriger directement par cette entrée dans cette Fondation, alors hôpital destiné au traitement des maladies de l’enfance (50 à 60 lits). On aperçoit encore aujourd’hui sur le fronton de cet immeuble, l’inscription Fondation Payen et au-dessous un médaillon de bronze à l’effigie de son fondateur, le Docteur Jean-Louis Narcisse Payen.

Ouvert initialement en 1885, ce bâtiment abritait récemment la consultation d’évaluation et de traitement de la douleur (rez de chaussée) et le CAMPS, Centre d’Action Médicale Sociale Précoce (1er étage).

Dès 1878, une 1ère ligne avait vu le jour ; elle reliait le quartier des Aydes, au nord, à l’extrémité sud d’Orléans. En 1909, le réseau du tramway électrique orléanais atteignait son apogée avec 26km de ligne. La vitesse maximum était alors de 20Km / heure.

Ces anciens tramways électriques ont été supprimés à la veille de la seconde guerre mondiale (1938) au profit de l’autobus.

Après 62 ans d’absence, l’histoire se répète : le tramway réapparait afin de développer le transport en commun, réduire la place de l’automobile car, le trafic ne cessant d’augmenter, celle-ci engendre de gros problèmes de circulation et une pollution urbaine grandissante.

L’ensemble de l’actuel projet est placé sous le signe du développement durable.

Le tramway est considéré comme un mode de transport performant, non polluant et peu bruyant.

C’est le 20 novembre 2000 que le nouveau tramway a été mis en service sur un axe nord-sud (ligne A) de Fleury les Aubrais (Jules Verne) à l’Hôpital de La Source.

La seconde ligne en cours de construction, a occasionné la fermeture de la rue Porte Madeleine aux véhicules dès le 17 septembre 2010.

En décembre 2011, face à l’hôpital Porte Madeleine, les travaux de la ligne B du Tram étaient terminés. Dénommé CLEO (Concevoir La Ligne Est-Ouest), ce 2ème tronçon d’une longueur de 12km relie la Chapelle Saint-Mesmin à Saint-Jean de Braye via Saint-Jean de la Ruelle et Orléans. Nous retrouvons en partie le tracé de 1903 empruntant le faubourg et la rue Porte Madeleine, puis la rue des Carmes, la place du Martroi et la gare.

Sa mise en service a été effective en juin 2012, ainsi le tramway à Orléans dessert alors les deux hôpitaux, La Source et Porte Madeleine.

Les premiers essais du Tram sur la ligne B, face à l’hôpital Porte Madeleine ont eu lieu le 23 février 2012.

En 2015 une nouvelle station a été créée sur la ligne A, desservant l’entrée principale du Nouvel Hôpital d’Orléans et ses 1300 lits.

© APHO /2015