La Résidence Paul Gauguin

Lors de la fermeture de cette résidence en février 2018, le biographe réalisateur, Marc Arnaud avait immortalisé cet établissement chargé d’histoire, par quelques séquences vidéo et témoignages dans un lieu qu’il connait bien puisque qu’il y avait exercé le métier d’animateur auprès des personnes âgées.

Cette vidéo est mise en ligne pour ne pas oublier….

La Résidence Paul Gauguin

Historique succinct en quelques dates

· de 1844 à 1846 : Construction d’un Petit Séminaire diocésain par Monseigneur Fayet, évêque d’Orléans

Monseigneur Jean-Jacques FAYET

· 15 octobre 1846 : Première rentrée des classes

Les Maîtres du Petit Séminaire en 1883 / 1884.

· de 1859 à 1862 : Paul Gauguin fait ses études au Petit Séminaire de la Chapelle Saint-Mesmin.

· de 1895 à 1899, construction de la chapelle attenante à la cour d’honneur.

· 1906 : Fermeture du Petit Séminaire suite à la loi de séparation de l’Église et de l’État.

Les bâtiments deviennent propriété du Département du Loiret.

· 1er octobre 1910 : Installation du 45ème Régiment d’Artillerie.
(Quartier des 4ème, 5ème et 6ème Batteries)

En 1914, les militaires ont installé leur réfectoire dans la chapelle de l’ancien séminaire

· De 1915 à 1919 : Création d’un hôpital militaire.

· 1917-1918 : Ouverture de services spécialisés dans la prise en charge des « gazés » venant du front et des tuberculeux transférés de l’Hôtel-Dieu d’Orléans.

Salle de traitement des blessés par mécanothérapie.

· Janvier 1927 : Installation d’un sanatorium (201 lits) pour femmes et garçons.

· 1939 : Occupation des locaux par l’Armée Française : Hôpital militaire.

· 6 septembre 1940 : Transfert de tous les blessés et malades militaires des Hospices civils d’Orléans car les allemands ont réquisitionné la plupart des salles de l’Hôtel-Dieu.

· De 1940 à 1946 : Hôpital militaire de la Chapelle Saint-Mesmin. Les soins sont assurés par les sœurs Augustines.

· De 1951 à 1967 : Hôpital Américain. (US ARMY HOSPITAL)

Rénovation de l’ensemble des bâtiments.

Cet hôpital militaire américain est le plus important de France.

· 1960 : Construction d’une maternité ultra moderne à l’Ouest des bâtiments existants (exclusivement réservée aux militaires US). Pavillon appelé les Tilleuls par la suite. En 16 ans, 5495 bébés de nationalité américaine sont nés en ce lieu.

· De 1969 à 1970 : Travaux d’aménagement pour installer une Maison de retraite accueillant les vieillards de l’hospice d’Orléans.

· 21 octobre 1970 : Inauguration de la Maison de retraite (170 lits). Le CHR d’Orléans n’est que locataire des lieux.

Les premiers résidents de la maison de retraite. (Source : Marc Arnaud)

· 26 février 1980 : Cession au C.H.R. d’Orléans des locaux et terrains (4,3 ha) par le Conseil Général du Loiret.

· 1982 : Ouverture d’un nouveau bâtiment d’une capacité de 80 lits (Les Tilleuls, anciennement la maternité de l’hôpital américain)

· De mars 1990 à septembre 1992 : Rénovation de la Maison de retraite et réalisation de la grande verrière dans l’atrium.

· 4 juin 1993 : Inauguration de la nouvelle Maison de retraite

· 1999 : Fermeture du bâtiment les Tilleuls

(Depuis le milieu des années 90 la maison de retraite a pour dénomination le Cèdre.)

· 2000 : La Résidence se dénomme désormais Résidence Paul Gauguin.

Paul Gauguin (1848-1903) peintre majeur du XIXème a fait ses études en ce lieu de 1859 à 1862.

La chapelle de la résidence a fermé le 25 avril 2000.

· 2012 : Démolition du bâtiment les Tilleuls

· Février 2014 : Fermeture du service « les Châtaigniers ».

Transfert des résidents sur la Maison de Cure de Saran.

Le 13 février 2018, la Résidence Paul Gauguin fermait définitivement ses portes et a été mise en vente par le centre hospitalier régional d’Orléans.

Les derniers résidents ont été transférés dans l’ancien hôpital de La Source et prend le nom d’Unité Paul Gauguin La Source. Elle accueille jusqu’à 40 personnes âgées dépendantes dont l’état de santé nécessite un suivi médical. Cette unité sera transférée sur Saran en 2020.