La Résidence le Bois Fleuri

Le chantier de la Maison de Cure Médicale de Saran a débuté le 17 janvier 1977. Jean-Pierre Gusching, nommé directeur de l’ensemble des services de personnes âgées le 12 décembre 1977, mena à terme ce projet. En effet, il avait pour mission de fermer progressivement les salles communes de Porte-Madeleine, vétustes et peu accessibles dans lesquelles résidaient environ 200 pensionnaires.

L’établissement a été construit en deux ans, sur un terrain d’environ 4 hectares, à l’emplacement de l’ancien aérodrome d’Orléans-Saran. La future Maison de Cure fut édifiée sur un modèle normé V240. Il comportait cinq niveaux avec 240 lits répartis sur quatre ailes. La surface au sol était de 2500 m². La maison était divisée en deux sections, le long séjour réservé aux pensionnaires ayant perdu leur autonomie et le moyen séjour pour des patients placés en rééducation. Les trois étages étaient réservés à l’hébergement. Chaque niveau, scindé en deux unités, comportait 80 lits. Les chambres d’un, deux ou trois lits étaient chacune pourvue d’un cabinet de toilette, progrès considérable à l’époque en matière de confort hospitalier.

La Maison de Cure Médicale de Saran devint le quatrième établissement intégré au Centre hospitalier régional d’Orléans et était réservée exclusivement aux personnes âgées sauf en rééducation fonctionnelle ou des patients de tout âge étaient pris en charge.

27 avril 1979 : Journée portes ouvertes, plus de 700 personnes sont venus visiter les nouvelles installations.

1er mai 1979 : Ouverture de la Maison de Cure et transfert des pensionnaires des salles Saint-Joseph
et Saint-Pierre (hôpital général) ainsi que des résidents de l’Annexe Petit. La chefferie du long séjour est confiée au Dr François Luthier. La rééducation fonctionnelle n’ouvrit que le 1er avril 1980. Le Dr Philippe Beaudoin en fut le chef de service.

30 mai 1979 : Inauguration sous la présidence de M. Gaston Galloux, maire et Président du conseil d’administration.

En 2002, l’établissement devient EHPAD, Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes.

 Par la suite, Il est dénommé : Résidence le Bois Fleuri. Cette résidence accueille 252 résidents de plus de 60 ans en hébergement permanent qui sont accueillis en EHPAD ou en USLD (Unités de Soins Longue Durée) selon leur état de santé ou leurs besoins.

En 2019, 40 ans après, un nouvel EHPAD se construit dans le prolongement du Bois Fleuri et verra le jour
à l’été 2020, en remplacement de la Résidence Paul Gauguin. Il pourra accueillir 124 résidents.