La Résidence les Écureuils

La Maison de Retraite de Saint-Jean de Braye a ouvert ses portes le 18 septembre 1984. Les transferts des personnes âgées eurent lien les 18 et 19 septembre : 64 pensionnaires venaient de l’hospice, rue Porte-Madeleine : 37 hommes du services Saint-Michel et 27 femmes de Sainte-Agnès.

En outre, 9 résidents de la Chapelle Saint-Mesmin qui avaient manifesté le désir d’être admis en ce lieu, ont vu leur souhait se réaliser.

L’établissement a été construit en presque deux ans. Situé rue de la Corne de Cerf, il est implanté dans un cadre de verdure agréable, sur un terrain qui a été cédé gracieusement par la commune de Saint-Jean de Braye. Il comportait 80 lits répartis sur trois niveaux accessibles par deux ascenseurs. : 20 lits d’hébergement au rez-de-chaussée, 40 lits au 1er étage et 20 lits au 2ème étage.

Cette Maison de Retraite devint le cinquième établissement intégré au Centre hospitalier régional d’Orléans. Le cout total de cette opération avoisinait les 18 millions de francs.

5 octobre 1984 : L’établissement fut inauguré en présence de Jean Terrade Préfet, Kleber Malécot Président du Conseil Général, de Jean-Claude Porteault Député, de Jacques Douffiagues, Maire d’Orléans et Président du conseil d’administration du CHR, et de Jean Hue directeur général du CHR.

En 2002, l’établissement devient EHPAD, Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes.

Par la suite, La Maison de retraite a été rebaptisée, Les Écureuils par les résidents. Elle est réservée exclusivement aux personnes âgées valides ou semi-dépendantes.