L’objet choisi

La bicyclette ergométrique

Cette bicyclette date de la 1ère moitié du XXe siècle

La roue avant, mue par un pédalier, est montée sur une structure métallique fixe en métal peint. Cette unique roue dispose d’une résistance métallique réglable et la chaine d’entrainement est verticale.

Sur le tube principal est fixé un cadran circulaire gradué de 0 à 40.

Sur la plaque rapportée sur le cadre on peut lire :

Sylvain ALBERT – Fabricant breveté, 18 rue de La Fayette PARIS (Xe).

Cette bicyclette était destinée aux épreuves d’effort et à la rééducation à l’effort. Elle fut utilisée notamment après la première guerre mondiale pour la rééducation des grands blessés dans les services de mécanothérapie des Hospices Civils d’Orléans.